Historique des Alleux

Historique

Les origines du village

A l’origine le territoire était entièrement boisé, il laissait quelques traces de civilisations anciennes, haches en pierre polie, objets datant des gaulois et des romains dans les bois vers Voncq. Une vaste éclaircie seulement existait autour de la léproserie de Marcelot et de la cense de la wagneriequi en dépendait. Les Alleux en tant que village n'existait pas. Les bois appartenaient aux seigneurs de Voncq et aux contes de Rethel.

Origine de Marcelot

La léproserie de Marcelot date du milieu du XIIème siècle. Les frères convers exploitaient une véritable ferme à Marcelot. Elle prit de l'extensoin dans les siècles suivants.

Le 4 novembre 1507,  le sieur Le Vergeur fit une concession à 8 personnes, ce fut l’origine officielle du hameau de Marcelot. L’ancienne chapelle de Marcelot, souvenir de la léproserie, est connue depuis 1320. 105 habitants  étaient identifiés vers 1600. Il était possédé en fief par le vicomte de Cramazille en 1606.

Ci-dessous, un dessin de 1660 des biens de la léproserie Saint Ladre de Reims.

leproserie

 

Origine du village des alleux

 

La comtesse de Grandpré, désirant peupler sa seigneurie, a abandonné le fond par charte du 2 septembre 1507 à différents particuliers qui doivent défricher, cultiver, créer le village, et payer les redevances.

Le 3 mai 1519, l’Archevêque de Reims, conservant la suzeraineté, confirmera la concession à perpétuité à 15 habitants d’Attigny, par charte d’inféodation, des bois de rains où des habitations furent construites,

Le village était alimenté par le ruisseau de l’étang qui prenait sa source dans les bois de Maison Rouge vers 1600 .

Un arpentage de  la  vallée des Alleux a été réalisé vers 1530.

Voir l'acte de constitution du village

 

 Les origines de Maison Rouge ou Assy

 

La forteresse De Rodemach, construite dans le bois des Alleux vers 1330 ,  servait de point d’appui à Gilles De Rodemach contre  la ville de Reims, sur les limites territoriales de l’archevêché.

En 1385, aveux et dénombrements mentionnaient une maison appelée Lamotte située dans le bois des Alleux.

42 habitants étaient identifiés vers  1600.

Claude Thiret a construit un château en briques et pierres de taille vers 1610.

Informations extraites du Dictionaire historique de l'arrondissement de Vouziers d'Octave Gueilliot.