Ecole, ça bouge…….

 « … les enfants de Brieulles  et du Chesne n’auront plus  d’école le mercredi dès la  rentrée de septembre 2017 » 

Après deux années à la direction de l’école primaire, M. Demarville prend la direction de l’école de Carignan. Qu’il soit ici remercié pour son implication dans la vie de l’école et pour sa proximité vis-à-vis du SIVoM et de la commune.

Mme Croisier, déjà professeur des écoles au Chesne, prend la direction de l’école. Tous nos voeux de réussite dans cette nouvelle responsabilité. Mme Poupart et M. Vauchelet font valoir leurs droits à la retraite. Un grand merci à tous les deux pour toutes ces années passées à donner le meilleur aux enfants et en leur souhaitant beaucoup de plaisir pour ce nouvel épisode.

La diminution des effectifs depuis deux ans (moins 50 élèves), notamment liée à la fermeture du collège, provoque la fermeture d’une classe. L’organisation des classes sera présentée dans le populeux d’automne.

Le nouveau décret publié le 28 juin permet aux écoles qui le souhaitent de revenir à la semaine de 4 jours avec suppression des Nouvelles Activités Périéducatives. La volonté commune des parents d’élèves, des enseignants et des élus nous a permis d’anticiper la démarche permettant, malgré les délais très courts de consulter l’ensemble de la communauté éducative. Notre demande a été acceptée par Monsieur l’Inspecteur d’académie, les enfants de Brieulles et du Chesne n’auront plus d’école le mercredi dès la rentrée de septembre 2017.

Durant trois ans, l’organisation des NAP s’est appuyée sur l’engagement et la compétence d’agents du SIVoM, d’associations, d’intervenants extérieurs et de bénévoles. À tous, un grand merci pour avoir su mettre en place ce dispositif malgré sa complexité.

Pour les parents qui auraient des difficultés de garde d’enfants le mercredi matin, ils peuvent se faire connaitre auprès du SIVoM  En fonction des demandes, un service d’accueil pourra être proposé.

 

Du côté de l'école primaire


28 nouveaux dans notre classe


Nous avons apporté 55 oeufs de ferme, parce que les oeufs du magasin ne sont pas fécondés.
Pour avoir un poussin, il faut une poule et un coq
« Pourvu que chaque oeuf donne un poussin ! »

groupe scolaire1

« Quelle étrange machine qui remplace la poule ! »
D'abord on a mis de l'eau pour avoir de l'humidité, puis on a branché la couveuse pour qu'elle réchauffe les oeufs et qu'elle les retourne automatiquement.

 

groupe scolaire2

Sur le calendrier de la classe , nous avons noté le premier jour où on a mis les oeufs dans la couveuse et on a compté les jours qui restaient avant l'éclosion.
« On a attendu 21 jours, que c'est looooong ! »

 

groupe scolaire3

Le poussin a cassé la coquille de l'oeuf avec son diamant et il a poussé de toutes ses forces pour en sortir. Il est très fatigué et son duvet est tout mouillé. Alors il se réchauffe un petit peu dans la couveuse et se repose. Quand son duvet est sec, on le met avec les autres sur une litière de paille. Un poussin c'est petit et tout doux, une caille c'est encore plus petit qu'un poussin. Après une journée, il boit et il mange pour rester en bonne santé. Dans leur cage, on peut les voir grandir en classe. Au bout de quelques jours, des plumes poussent sur les ailes.
Bientôt on pourra les ramener chez nous.

« Oh ! C'est incroyable de voir un oeuf qui s'ouvre tout seul ! »

 

groupe scolaire4


« Qu'ils sont mignons !
Chacun son caractère, sa couleur : des jaunes, des noirs, des rayés, des roux, des petits et des gros. Comme nous. »

 

groupe scolaire5

Les enfants du CP/ CE1 de Mme Poupart.