Perspectives 2020

perspecives 1Un début de saison 2019 très prometteur mais contrarié dés la mi juin par les chenilles urticantes processionnaires du chêne puis par les algues bleues.

La baignade fut interdite à la demande de l’agence régionale de santé (ARS) tout comme le sentier de randonnée autour du lac. Les touristes ont déserté le site.

Les acteurs du tourisme ont été fortement impactés tout comme le commerce local montrant l’importance de ce site pour notre commune.

Le département vient de réunir l’ensemble des partenaires afin de faire le bilan de la saison, en tirer les enseignements et mettre en place des actions pour l’année 2020.

Concernant les chenilles, un travail de prospection est en cours avec l’ARS pour étudier toutes les mesures préventives qui peuvent être prises pour éviter de nouveau une prolifération des chenilles en 2020. Le département souhaite aussi pouvoir collaborer avec des centres de recherche tel que l’INRA ou l’association FREDON. Afin de réduire le risque les quelques chênes les plus proches de la plage seront abattus sans que cela impacte le visuel de l’endroit, VNF (Voies Navigables de France) vont également étudier la possibilité de couper les quelques chênes situés situé sur la digue face à la plage. Une surveillance visuelle sera mise en place dés le printemps .

Concernant les algues bleues, l’ARS met en avant les conditions météorologiques exceptionnelles de la saison et le manque de renouvellement d’eau perspecives 2pour expliquer cette prolifération. Les mesures préventives sont quasiment inexistantes, sur d’autres sites les retours d’expériences sont peu concluants. Quelques pistes sont à l’étude : oxygénation de l’eau, améliorer le fonctionnement hydraulique du vieil étang, préserver la qualité de l’eau en amont.

VNF étudie la possibilité de renforcer la digue afin de pouvoir remplir de nouveau le lac au-delà de la cote 7m50. Aucun calendrier n’est établi. Il est possible également que la dynamique contrat canal soit réactivée.

L’Argonne Ardennaise porteuse du dossier Natura 2000 finalise les études de désenvasement du vieil étang par une vidange de 18 mois qui débuterait au plus tôt à l’automne 2020. L’alimentation de l’étang inférieur serait assuré par le contre fossé. Le financement de ces travaux n’est pas défini pour l’instant et il n’y a aucune certitude que ces travaux pourront se faire. L’Argonne Ardennaise souhaite également développer la valorisation touristique et pédagogique du vieil étang. Un balisage et des panneaux explicatifs vont être mis en place et un observatoire ornithologique va être installé à la limite de la roselière prés du chemin de la ferme des Courtisots sur la commune de Sauville.

perspecives 3Le Conseil Départemental va continuer à investir pour améliorer les conditions d’accueil au niveau de la plage par l’installation de nouveaux jeux et en continuant le nettoyage quotidien en été du sable par une cribleuse. La réouverture de la salle polyvalente ouvre de nouvelles perspectives d’animation du site et des réflexions sont déjà en cours pour organiser des événements. Le département souhaite également mettre l’accent en 2020 sur la communication.

Malgré cette année 2019 compliquée, l’ensemble des acteurs du site, qu’ils soient institutionnels, associatifs ou privés ont la volonté de continuer à travailler ensemble au sein du comité de pilotage afin de préserver et valoriser la destination Bairon.

Un grand merci à eux.