Non à la fermeture du canal

Voies Navigables de France (VNF) est en cours de rédaction d’un Contrat Orientation Performance au niveau national avec une logique de réduction budgétaire et d’effectifs. Ce contrat cible la dénavigabilité de certains canaux français dont le canal des Ardennes qui traverse Le Chesne et la partie Meuse qui va de Pont à Bar vers Verdun en passant par Sedan.

Si cette réflexion va à son terme, il n’y aura plus de bateaux qui pourront naviguer sur le canal, tant pour les péniches que pour la plaisance. Ce sont environ six cent bateaux qui traversent Le Chesne dont une proportion importante qui y fait escale,  fréquentant ainsi les commerces  et services locaux. La fermeture du canal aurait donc des conséquences lourdes pour notre village tant sur le plan économique, que sur  l’animation du village ainsi que sur la qualité du paysage si le canal n’était plus entretenu. Cette inquiétude est partagée par les autres villages et villes traversés par le canal.

Cette orientation politique est inacceptable et incompréhensible alors que :

Nous travaillons depuis trois ans à l’élaboration d’un contrat canal à l’initiative de VNF en collaboration avec toutes les collectivités traversées, le Département et la Région.  L’objectif est la valorisation touristique du canal afin de le pérenniser. Dés 2016, nous vous faisions part dans ce bulletin de l’importance de cette démarche structurante pour notre commune. Une charte d’engagement a été signée en juin 2018.

Depuis un an, nous avons créé localement avec les communes de Montgon, Sauville et Neuville Day un groupe de travail avec VNF afin de valoriser les maisons éclusières. Une maison fait déjà l’objet d’une procédure d’achat vente par l’intermédiaire de la commune et deux autres maisons vont faire l’objet d’un appel d’offre par VNF pour être mises en location. Une démarche similaire doit être engagée sur les communes de Montgon et Neuville Day avant la fin de l ‘année 2019.

Il y a un mois était signé à Charleville en présence de deux ministres le pacte Ardennes 2022 dont l’objectif est de mobiliser l’ensemble des services de l’Etat et des collectivités afin de capter des crédits exceptionnels au service de projets structurants pour notre département. La voie verte fait partie des actions retenues dans ce pacte. Où est la cohérence ? Il n’est pas acceptable de tenir des propos et d’agir à l’inverse.

Il est à craindre que la chute d’une écluse à Neuville Day en juin 2018 soit un argument utilisé pour justifier la fermeture du canal. Or cet effondrement n’est pas lié à une vétusté des installations du canal mais à une manœuvre inappropriée qui a provoqué une poussée extérieure alors que l’écluse était vide.

Face à ces constats et cette situation ubuesque, nous menons une action coordonnée avec le Président du Département et nos parlementaires afin de faire remonter au plus haut niveau de l’Etat notre inquiétude. La ruralité ne peut pas faire les frais de toutes les restructurations.

canal1 canal2