Avis de publicité pour l’aménagement et l’exploitation d’une micro crèche sur le domaine public du SIVOM.

Avis de publicité pour l’aménagement et l’exploitation d’une micro crèche sur le domaine public du SIVOM.

Personne public

SIVOM de le Chesne représenté par sa Présidente

1 place la mairie   08390 Le Chesne

Objet de la publicité : Aménagement et exploitation d’une micro crèche dans une partie de l’ancien collège du Chesne. Rue Lucien Hubert.

Procédure et mode de passation

  • Article L2122-1-1 du code général de la propriété des personnes publiques
  • Une convention portant autorisation d’occupation du domaine public (AOT) après procédure de sélection préalable comportant des mesures de publicité

Le présent avis de publicité a vocation à permettre au SIVOM de sélectionner un opérateur pour aménager et exploiter une micro crèche dans une partie des bâtiments existants de l’ancien collège.

Durée de la convention

10 ans à compter de sa date de notification renouvelable une fois par tacite reconduction pour une durée de 5 ans.

Information complémentaire

Pour tout renseignement, il convient de contacter Mr Singlit au siège du SIVOM à la mairie du Chesne. 03 24 30 10 50.

Date limite de réception des offres : Lundi 20 février à 16h00

Modalités de transmission des offres : Par voie papier uniquement. Par voie postale en recommandé ou déposé en mairie contre récépissé. A Mme La Présidente du SIVOM de Le Chesne. 1 place de la mairie. 08390 le Chesne.

Pièces à produire lors de la remise de la candidature 

  • Un descriptif du projet permettant d’apprécier les compétences professionnelles du candidat et l’encadrement mis en place.
  • Un prévisionnel des investissements envisagés.
  • En cas de dossier déposé par une société ou une association, un justificatif d’enregistrement.

Date de mise en ligne du présent avis sur le site internet de Le Chesne :11 mai 2019

Course Nature Bairon (2ème édition)

 

Courses Nature Bairon – 2ème édition

Ce samedi 13 avril s’est déroulée la seconde édition de la course nature de Bairon organisée par l’Amicale des Sapeurs-Pompiers de Le Chesne, un collectif de bénévoles (issus des trois communes) et la Young Compagnie. L’objectif premier de cet évènement est de proposer une action permettant la mise en valeur et la découverte du site du Lac de Bairon. 

Cette année, deux distances étaient proposées aux coureurs (8 et 15 km) ainsi qu’un parcours pour les marcheurs (11 km), ceci permettant de diversifier le public accueilli. Malgré une météo tout juste engageante, cette manifestation a rassemblé un peu plus de 260 coureurs et environ 90 marcheurs.

Les parcours, l’organisation et l’accueil réservés aux participants mais aussi aux accompagnateurs ont été fortement appréciés de tous. Cela confirme le ressenti de la première édition : le site offre un bon potentiel pour ce type de manifestation qui peut envisager de se poursuivre dans le temps et de se structurer pour compléter

l’offre et toucher un maximum de personnes.

La partie compétition se porte bien également, les chronos réalisés par les premiers dans chaque catégorie montrent que la course présente un beau plateau. La participation de nombreux clubs ardennais est aussi un signe positif.

Les organisateurs tiennent à remercier ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation et au déroulement de cette journée.

Suite au bilan de 2019, les organisateurs vont s’atteler à préparer une troisième édition enrichie de quelques nouveautés.

course bairon

 

 


 

Non à la fermeture du canal

Voies Navigables de France (VNF) est en cours de rédaction d’un Contrat Orientation Performance au niveau national avec une logique de réduction budgétaire et d’effectifs. Ce contrat cible la dénavigabilité de certains canaux français dont le canal des Ardennes qui traverse Le Chesne et la partie Meuse qui va de Pont à Bar vers Verdun en passant par Sedan.

Si cette réflexion va à son terme, il n’y aura plus de bateaux qui pourront naviguer sur le canal, tant pour les péniches que pour la plaisance. Ce sont environ six cent bateaux qui traversent Le Chesne dont une proportion importante qui y fait escale,  fréquentant ainsi les commerces  et services locaux. La fermeture du canal aurait donc des conséquences lourdes pour notre village tant sur le plan économique, que sur  l’animation du village ainsi que sur la qualité du paysage si le canal n’était plus entretenu. Cette inquiétude est partagée par les autres villages et villes traversés par le canal.

Cette orientation politique est inacceptable et incompréhensible alors que :

Nous travaillons depuis trois ans à l’élaboration d’un contrat canal à l’initiative de VNF en collaboration avec toutes les collectivités traversées, le Département et la Région.  L’objectif est la valorisation touristique du canal afin de le pérenniser. Dés 2016, nous vous faisions part dans ce bulletin de l’importance de cette démarche structurante pour notre commune. Une charte d’engagement a été signée en juin 2018.

Depuis un an, nous avons créé localement avec les communes de Montgon, Sauville et Neuville Day un groupe de travail avec VNF afin de valoriser les maisons éclusières. Une maison fait déjà l’objet d’une procédure d’achat vente par l’intermédiaire de la commune et deux autres maisons vont faire l’objet d’un appel d’offre par VNF pour être mises en location. Une démarche similaire doit être engagée sur les communes de Montgon et Neuville Day avant la fin de l ‘année 2019.

Il y a un mois était signé à Charleville en présence de deux ministres le pacte Ardennes 2022 dont l’objectif est de mobiliser l’ensemble des services de l’Etat et des collectivités afin de capter des crédits exceptionnels au service de projets structurants pour notre département. La voie verte fait partie des actions retenues dans ce pacte. Où est la cohérence ? Il n’est pas acceptable de tenir des propos et d’agir à l’inverse.

Il est à craindre que la chute d’une écluse à Neuville Day en juin 2018 soit un argument utilisé pour justifier la fermeture du canal. Or cet effondrement n’est pas lié à une vétusté des installations du canal mais à une manœuvre inappropriée qui a provoqué une poussée extérieure alors que l’écluse était vide.

Face à ces constats et cette situation ubuesque, nous menons une action coordonnée avec le Président du Département et nos parlementaires afin de faire remonter au plus haut niveau de l’Etat notre inquiétude. La ruralité ne peut pas faire les frais de toutes les restructurations.

canal1 canal2

 

 

Création d'une maison d'Accueil Multi-services Intergénérationnelle (MAMI)

Le conseil municipal à l’unanimité a souhaité créer un espace partagé pour tous afin d’en faire :

Un lieu de vie culturelle pour et par les habitants.

Une bibliothèque médiathèque en lien avec la bibliothèque départementale des Ardennes

Une ludothèque mettant à disposition des jeux pour tous les âges

Accueillir les activités des associations locales

Mettre en valeur des expositions

Un espace de rencontres pour petits et grands

Accueillir les scolaires, l’extrascolaire et le périscolaire

Les centres de loisirs durant les vacances

Les échanges de savoirs entre les générations, l’aide aux devoirs

Un lieu numérique accessible à tous

Atelier de découverte et d’initiation à l’informatique

Un lieu de vie sociale et d’accueil de services itinérants

Les services de la communauté de communes : Réseau d’assistantes Maternelles, la Maison des Services Au Public…..

La mission locale, le FJEP, Roule Doudou….

Les services itinérants de prévoyance santé

Un espace de télétravail (Coworking)

Mise à disposition de bureau et de connexion internet

Afin de répondre à ces objectifs, des locaux d’une surface d’environ 400m2 vont être construits à coté de
l’école à l’emplacement de l’ancienne école maternelle qui vient d’être détruite. Ils devront être facilement modulables et gérés en espace partagé. Ils devront également pouvoir s’adapter à l’évolution des usages au fil du temps.

Une démarche partenariale avec les acteurs potentiels tant associatifs qu’institutionnels devra être mise en place. Les habitants de nos villages seront impliqués dans ce lieu de vie.

La qualité de l’animation de ce lieu est essentielle, un poste  à temps plein sera créé et une équipe de bénévoles devra être constituée.

L’investissement total sera d’environ 6200000€, le caractère structurant de ce projet a permis d’obtenir un taux de subvention important proche de 80% de la part de l’Etat et de la région. Le reste à charge sera autofinancé par la commune et ne générera pas d’augmentation des impôts. Dans un an cet espace devrait être opérationnel. La procédure de marché public afin de choisir les entreprises est en cours.

mami 1 mami 2
mami 3

 

Le Chesne : une aire de stationnement pour les campings cars

aire camping carDepuis plusieurs années, nous souhaitions pouvoir aménager une aire de stationnement pour les campings cars. Inciter les campings caristes à se stationner  au Chesne pour la nuit, c’est favoriser la fréquentation des commerces et services locaux, tout comme la halte fluviale pour les bateaux.

La commune est propriétaire d’une parcelle de 380m2 à l’angle de la rue du Paquis et la rue du cimetière. La personne qui louait ce jardin nous a informé qu’elle ne souhaitait plus la cultiver. La proximité des commerces, du chemin de halage, et des containers de tri sélectif sont des atouts pour ce type de projet.

L’aménagement d’une plateforme empierrée avec une finition en concassé de Givet permettra le stationnement gratuit de six campings cars.


Cette offre de service adapté aux campings caristes souhaitant passer une nuit est complémentaire à l’offre plus complète du camping de Bairon permettant  vidange et remplissage pour des séjours plus longs. Une offre tarifaire attractive va être mise en place par les gérants.

 

Logements seniors

 

Les quatre constructions sont sur le point d’être achevées. Elles devraient être louées en juin prochain.  A ce jour, une maison est encore disponible à la location. Renseignements en mairie : tel 03.34.30.10.50

seniors2 seniors1  

 

Le repas des aînés

 

Il a eu lieu le 26 janvier dernier, soixante seize personnes se sont retrouvées autour d’un excellent repas préparé par M. Hervé Buffet traiteur. L’animation était assurée comme d’habitude avec brio par M. Dominique Musset et M. Roger Chenot »
Trente sept bons d’achat ont été distribués aux personnes ne pouvant se déplacer et treize boîtes de chocolats ont été offertes aux personnes hospitalisées. Le  prochain repas aura lieu le  25  janvier 2020.

seniors3 seniors4

 

Maisons éclusières

Dans le cadre de sa politique de développement touristique, VNF en partenariat avec la collectivité de Bairon et ses environs a identifié trois biens immobiliers, comme levier du développement de la voie d'eau et de l'économie des territoires. 

Ces trois maisons se situent sur le terroir du Chesne : La maison du garde au bord du lac de Bairon, la maison de la prise d’eau et la maison du contrôleur, face à la demi-lune juste après le cimetière. 

Afin de s’assurer de la cohérence de ce projet de développement économique et de son intérêt auprès des opérateurs touristiques et économiques, VNF lance conjointement avec ses partenaires un appel à manifestation d’intérêt. Celle-ci a pour objectif de recueillir les éventuelles remarques, observations et propositions de projets de potentiels candidats.

Plus d’informations sur :  http://www.nordest.vnf.fr

maison eclusiere 1 maison eclusiere 2 maison eclusiere 3

Les cloches de Bairon et ses environs

Le cloches des églises de nos trois villages ont été réparées et pourront désormais 

sonner à l’unisson.

Les travaux ont  concerné, aux Alleux le moteur et un marteau, à Louvergny l’horloge et la cloche (elle ne sonnait plus),  au Chesne le réglage du boitier et un marteau